Vidéo mapping sur une structure en carton plume de 1m80.
Installation sur le thème du mythe de la tour de Babel.

Pour illustrer ce thème, nous avons opté pour un travail graphique sur la ligne permettant à la fois une construction et une déconstruction en perturbant le volume, créant ainsi un certain trouble, une confusion. Nous avons aussi cherché à utiliser des formes franches et rigoureuses dans un premier temps, avant de les diviser en particules diffuses et multiples.

Réalisation :
Dylan Cote-Colisson et Tallulah Frappier.

Musique :
“Forest Dark”, Mono/Poly

Installation interactive visuelle et sonore.
Travail sur la spatialisation et la surprise.

Avec ce projet nous avons cherché à briser l’écran qui emprisonne l’image. Pour cela nous avons relié une pompe à un écran afin de pouvoir faire gonfler une sorte de ballon virtuel. Lorsque celui-ci ne peut plus être contenu dans l’écran, il explose dans la pièce grâce à une vidéo projection. Ainsi l’image sort de cet écran et s’en affranchit.

Réalisé par Dylan Cote-Colisson et Tallulah Frappier avec le logiciel Max/Msp.

Projet d’animation pour la Gaité Lyrique sur le thème de la musique live. Stop motion avec de la plastiline, mapping vidéo, rotoscopie et création sonore. Réalisé avec Marion Schneider, Tallulah Frappier, Charline Dally.

Courte animation sur le thème des jeux vidéo à destination d’un jeune public.

Stop motion sur le thème du chamanisme et du passage vers l’au-delà.
Travail sur la lumière (utilisation de lumière noire), le mouvement et le son.

Réalisé en décembre 2013.

Projet de mapping sur du dessin. Thème de trajet quotidien. Travail sur la création d’ambiances via la couleur et le son.

Réalisé en décembre 2013.

Première expérimentation de projection mapping avec mixage vidéo en temps réel. Mélange d’animation vectorielles et de vidéos expérimentales crées à partir de lumières ayant traversées de l’eau.

Création d’un livret révélant l’ENSAAMA sous un angle poétique. Travail sur la ligne droite, la couleur, le blanc.

Réalisé en novembre 2013.

Trois planches de BD sur le thème de l’exclusion et de la fatalité. Réalisé au rotring en octobre 2013.

Travail sur la lumière et la projection d’ombre sur du volume. Réalisé grâce à une structure construite pour soutenir des bandes de  dentelle rigidifiées.

Réalisé en 2013.